amazon coupons india

dominos coupon code

shopclues coupons code

cleartrip coupon promo

globalnin.com

Loading...

Un défibrillateur automatisé externe (DAE) est employé pour administrer une décharge électrique à une personne qui vient d’avoir un arrêt cardiaque. Le défibrillateur est conçu pour permettre à toute personne de sauver une vie.

Deux électrodes, connectées au défibrillateur, sont placées sur le thorax du patient. Un ordinateur à l’intérieur du défibrillateur analyse le rythme cardiaque du patient et détermine si un choc est recommandé pour sauver la victime. Si un choc est nécessaire, le défibrillateur donnera les instructions vocales pour choquer le patient en toute sécurité.

Le défibrillateur sauve des vies. Quand une personne subit un arrêt cardio-respiratoire, le rythme régulier du cœur devient chaotique. Chaque minute sans battement du cœur diminue les chances de survie de 10%. Après 10 minutes sans défibrillation, très peu de gens survivent. La seule thérapie est une défibrillation précoce en utilisant un défibrillateur cardiaque.

L’arrêt cardiorespiratoire est dû à un fonctionnement anormal du système électrique du cœur qui ne permet plus au cœur de propulser le sang vers le cerveau et vers le reste du corps. Il en résulte une perte de conscience brutale avec disparition du pouls et de la respiration. Quand une personne est victime d’un arrêt cardio-respiratoire, le défibrillateur est utilisé pour administrer un choc électrique qui va rétablir un rythme cardiaque normal.

Non. Les deux, la crise cardiaque (infarctus du myocarde) et l’arrêt cardio-respiratoire concernent le cœur, mais ils sont des problèmes différents. L’arrêt cardio-respiratoire est un problème électrique ; la crise cardiaque est un problème de « tuyauterie ». Parfois une crise cardiaque, qui peut ne pas être fatale en soi, peut déclencher un arrêt cardio-respiratoire.

Tout le monde, à n’importe quel moment, n’importe où. Les enfants peuvent avoir un arrêt cardiaque, les athlètes peuvent avoir un arrêt cardiaque, les personnes âgées peuvent avoir un arrêt cardiaque. Bien que les risques augmentent avec l’âge et pour les personnes avec des problèmes de cœur, une grande partie des victimes sont des personnes sans facteurs de risque connus.

La défibrillation est la seule thérapie qui permet de rétablir un rythme cardiaque normal.

Seulement quelques minutes. En défibrillant dans les 3 minutes, les chances de survie sont de 70%. Après 10 minutes, les chances de survie sont minimes.

Le massage cardiaque, – ou ce qu’on appelle la réanimation cardio-pulmonaire – permet de gagner du temps en attendant l’utilisation du défibrillateur. Cependant, un arrêt cardio-respiratoire nécessite absolument un choc électrique pour rétablir un rythme cardiaque normal.

Depuis le décret du 4 mai 2007, toute personne est autorisée à utiliser un défibrillateur automatisé externe (aussi bien semi-automatique qu’entièrement automatique).

Le Code pénal est très clair : toute personne qui mène une action proportionnelle au risque ne pourra en aucun cas voir sa responsabilité pénale ou civile engagée.

Très clairement on ne pourra jamais vous reprocher d’avoir utilisé un défibrillateur sur une personne en arrêt cardio-respiratoire.

Par contre la non-assistance aux personnes en danger pourrait s’appliquer dans le cas où vous ne mèneriez aucune action de premier secours sur une personne victime d’un arrêt cardiaque.

Contrairement à ce qui existe pour d’autres dispositifs de première intervention (extincteurs…), la réglementation du travail n’impose pas particulièrement le défibrillateur comme moyen de secours. Toutefois, la responsabilité de l’employeur pourrait être engagée en cas d’accident car il doit assurer la santé de ses salariés et clients, en termes de résultat.

ATTENTION : Le dernier projet de loi a été adopté par l’Assemblée nationale le 13 octobre 2016.

Décret d’application en cours de rédaction.

Le code du travail prévoit plusieurs obligations pour le chef d’entreprise en matière de secours.

Tout chef d’entreprise est responsable de l’organisation des secours et de la mise à disposition de « matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessible » dans son établissement. En cas d’accident, tout retard ou défaut d’organisation pourrait être fatal pour la ou les victimes et pourrait entraîner une sanction pénale.

C’est l’employeur qui, dans le cadre de l’évaluation des risques et de la consultation du médecin du travail et /ou des représentants des salariés, détermine l’opportunité de s’équiper.

Le défibrillateur est très simple d’utilisation. Un défibrillateur peut être utilisé par toute personne à qui l’on a montré ce qu’il faut faire. Il est cependant conseillé de suivre une formation, notamment à la réanimation cardio-pulmonaire.

Non. Les instructions vocales du défibrillateur guident l’utilisateur étape par étape. De plus, l’appareil a été spécialement conçu pour que l’utilisateur ne puisse pas délivrer de choc à quelqu’un qui ne nécessite pas de choc.

Les deux types de défibrillateurs sont autorisés par la loi pour une utilisation par le grand public et appartiennent à la famille des Défibrillateurs Automatisés Externes. Dans les deux cas, l’appareil analyse l’activité électrique du myocarde et décide si un choc doit être délivré. Dans le cas d’un défibrillateur entièrement automatique, l’appareil délivre automatiquement le choc en demandant à l’utilisateur de s’écarter de la victime. Dans le cas d’un défibrillateur semi-automatique, l’appareil demande à l’utilisateur d’appuyer sur le bouton clignotant choc. Il n’y a pas de risque de mauvaise utilisation, aussi bien avec un défibrillateur semi-automatique qu’avec un défibrillateur entièrement automatique, car l’appareil ne délivrera un choc que s’il est nécessaire.

 

Vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question ?

Nous vous proposons un audit gratuit afin d’étudier vos besoins et répondre à toutes vos interrogations. Que ce soit pour de la formation, de la maintenance ou l’installation de défibrillateurs à la Réunion.

JE VEUX UN AUDIT GRATUIT