Mesdames, Messieurs,

 

Entre 1 000 à 2000 personnes meurent chaque année à la Réunion d’un arrêt cardiaque! Pourtant, si les défibrillateurs se généralisaient dans les lieux recevant du public, des centaines de vies pourraient être sauvées. Mais aujourd’hui selon un sondage Healthcare, 9 Français sur 10 savent ce qu’est un défibrillateur mais plus d’un tiers d’entre eux ne se sent pas prêt à l’utiliser.

Il convient d’urgence de faciliter l’accès à ces dispositifs, augmenter leur nombre et mieux former le grand public.

Les arrêts cardiaques se font dans 70 % des cas devant un ou plusieurs témoins. Or la rapidité de l’intervention est vitale, chaque minute diminue de 10 % les chances de survie.

 

Nous tous, chefs d’entreprises, mais également responsables de services hygiène & sécurité, HSE et autres avons des tonnes de choses à faire dans nos journées surchargées, mais n’arriveriez-vous pas à prendre quelques minutes sur votre planning pour recevoir un spécialiste et, au moins, entendre les informations liées à ces accidents cardiaques !

 

Je ne parle pas non plus des établissements qui sont déjà équipés (tant mieux) et où personne ne se soucie de leur entretien !

Vous êtes-vous déjà posé la question de la réaction du secouriste lorsqu’il aura positionné le défibrillateur sur la victime et que celui-ci ne démarrera pas ! Vous êtes-vous déjà posé la question sur votre responsabilité dans ce cas ?

 

Enfin, je vous parlerai de la formation à l’utilisation d’un défibrillateur.

Il n’y a pas d’obligation d’être formé pour mettre en place cet appareil sur une victime d’un arrêt cardiaque, mais quand même, avec le stress de la situation, ne croyez-vous pas qu’il serait judicieux d’avoir vu et fait les gestes qui accompagne la mise en place des électrodes et de le mettre en route en appuyant sur le bouton “ON” !

Une formation de 4h permet d’apprendre les premiers gestes, une formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail) qui est majoritairement prise en charge par votre OPCA permet d’enseigner tous les gestes d’urgences !

 

Oui, ce message est trop long mais j’espère que vous l’avez lu jusqu’au bout!

Le temps de le lire, il ne vous resterait plus que 2 ou 3 minutes pour agir en cas d’ACR (Arrêt Cardio Respiratoire), après ce temps, c’est très mal parti !

 

Signé, un Stenté depuis 2009.

(Si vous ne savez pas ce que cela veut dire, faites une recherche sur internet, vous perdrez encore quelques minutes).

Un grand merci aux autres lecteurs.

 

Très coeurdialement.